Il reste quelques places pour notre stage des vacances de Février du 17 au 21, pour vous inscrire il faut vous rapprocher de nos entraineurs au plus vite !
Menu
Partenariat Wack Sport
Commandez chez
WackSport
(matériel ou textile)
avec le code: 197407
et l'identifiant: RUEIL
-15% de remise

(sans mini de commande)
-20% à partir de 200€
 
 
Les partenaires
logo-wack_sport.jpg
logo-alliance.jpg
logo-andro.jpglogo-rasanter.jpg
logo-dejalink.png
Liens utiles
Federation Francaise Comité Départemental 92
Ligue RAC Omnisport
btn_liens_rueil.png btn_liens_Arsenal.jpg
btn_liens_proaprob  
Compteur
Nombre de connexions depuis le 15 avril 2012 :
Mémos des capitaines 2019-2020 - Championnat de France par équipes - Journée 5 du 15-16 Novembre

> Rueil 1 ( Nationale 3) 
Rueil 1 gagne contre Villiers 1 (2311/N376  2268/N429  2099/N784  2012)  par 8-6

Samedi 16 novembre 17h au Gymnase Pasteur un grand rendez-vous nous attend. En effet, cette rencontre est déterminante pour la suite de la phase et la possible montée dans la division supérieure en Nationale 2. Après une victoire rassurante 8 a 2 contre Plérin la semaine dernière il nous faut absolument gagner ce match face a la formation francilienne de Villiers qui aligne dans ses rangs un n300, un 400, un n800 et un 20. L'équipe du RAC TT reste la même depuis le début de la phase avec Jérôme, Jean-Michel, Loic et moi.

La 1ère rotation voit s'opposer Loic au n300 adverse, Jean Michel face au défenseur 20, Jérôme contre le n800 et moi même face au n400 qui est aussi un défenseur. La bagarre commence d'entrée avec beaucoup d'encouragements et de volonté dans les 2 camps. Tout le monde est plus que motivé pour cette rencontre et les supporters vont donner de la voix du début jusqu'à la fin de cette rencontre. Nous jouons chez nous et nous savons très bien dès le début de match que cela va peser dans la balance. 
Sur cette 1ère rotation de 4 matchs, notre nouvelle recrue Loic va s'incliner logiquement face à leur numéro 1, notre expérimenté Jean-Mi et ses tops frappés vont littéralement assommer le 20 de Villiers, notre capitaine Jéjé va livrer une belle bataille et s'imposer face au 800 tandis que je vais gagner sans trop de difficultés mon match face au défenseur n400. 
Nous menons donc 3 à 1 après cette première série de matchs

La 2ème rotation voit s'opposer Jean-Mi face au n300, Loic contre le 20, Jérôme face au n400 et moi je vais devoir me défaire des griffes acérées du n800. Loic livre un gros match face au 20 et réussit à emporter ce match capital pour la suite de la rencontre. Jean-Mi n'arrive pas à trouver de solutions face au n300 qui est solide des 2 côtés et ne commet que très peu de fautes. Je mène 2 sets à 0 sur le 800 mais ce dernier arrive à revenir à 2 partout et à m'emmener dans un 5ème set décisif. J'arrive à m'en sortir et à gagner ce match pour ramener ainsi un point précieux à l'équipe. Jéjé est quant à lui opposé au défenseur n400 pour le dernier match de cette rotation. Toute la salle est derrière lui et de beaux échanges relativement longs vont ravir les spectateurs de Rueil. L'issue de ce match est une nouvelle fois favorable pour nous puisque Jérôme arrive à l'emporter.
Nous prenons une belle avance et menons donc 6 a 2 avant les doubles. Nous savons cependant que rien n'est fait et qui va falloir se battre jusqu'au bout pour aller chercher cette victoire. 

Pendant ce temps la en coulisses, le Nutella coule a flot et les crêpes embaument d'une belle odeur le gymnase Pasteur pour ravitailler nos supporters qui ont besoin de force pour continuer à donner de la voix et nous pousser à donner le maximum de nous même. Les 2 doubles commencent, d'un côté Jean Michel et Loic face aux 2 défenseurs (le n400 et le 20) et Jérôme et moi face au n300 et au n800.  Grâce à certains automatismes qui se sont mis en place depuis de début de phase, nous réussissons avec Jéjé à gagner notre double sans grande difficulté. Nous menons donc 7 à 2 et sommes à 1 petit point de la Victoire ! Jean Michel et Loic quant à eux ne partent pas favoris sur ces systèmes de jeu défensifs difficiles à manier mais ils livrent une belle partie qui va les emmener à la belle. Nous y croyons et sommes derrière eux. Une victoire 8 a 2 serait un exploit et ne refléterait pas réellement la physionomie du match mais si cela est possible et nous permet d'aller plus tôt à l'apéro pour trinquer nous sommes preneurs à 600% ! Malgré leurs efforts Jean Michel et Loic vont s'incliner 3 a 2. Tout cela était trop beau pour être vrai et nous revoilà repartis pour une dernière rotation.

3ème rotation.  Nous menons 7 à 3, il nous suffit donc de gagner un seul match pour s'assurer de gagner la rencontre. 
Mais cela commence mal puisque je m'incline face au n300 qui ne me laisse aucune chance et me bat facilement 3 à 0. Loic ne trouve pas non plus de solutions et s'incline face au défenseur n400. Villiers revient à 7 - 5 et la pression est à son maximum. Dans l'équipe généralement la pression nous préférons la boire que la subir mais la nous sommes clairement déterminés pour vaincre cette pression et aller chercher cette victoire que nous attendons tant. 
L'un des 2 derniers matchs voient s'affronter Jean-Mi alias le Pitbull et le n800 adverse incontrôlable et ingérable dans un ring avec des séparations Cornilleau à la place des cordes. L'autre simple oppose Jérôme au défenseur 20. Jean Michel donne tout ce qu'il a mais l'adversaire est coriace et ne semble pas gêner par son jeu. Pendant ce temps, le simple d'à côté ne commence pas bien puisque Jérôme perd le 1er set en étant un peu crispé et en faisant des fautes qu'il ne commet pas d'habitude. Mais Coach Loic trouve les bons mots pour remobiliser Jérôme et le faire repartir sur de bons rails. Notre Jéjé va vite trouver des solutions et il va réussir à s'imposer. La délivrance pour toute l'équipe et les supporters ! Ça y est nous l'avons enfin ce point : 8 à 5 le match est gagné ! Mais Jean-Mi n'a pas terminé son match et nous concentrons désormais notre attention et nos encouragements sur sa table pour finir sur une note encore plus positive. Malgré un beau combat Jean-Mi va finir par s'incliner. Mais le principal est fait, nous l'emportons 8 à 6 !

Le chemin est encore long sur la route de la montée en N2. En effet, Il va falloir nous imposer face à La Ferrière à domicile dans 2 semaines puis face à Chilly Morangis à l'extérieur le 7 décembre. Cela est faisable mais ces 2 matchs ne s'annoncent pas facile et il va encore falloir livrer de beaux matchs pour réussir à finir 1er de notre poule. 

Nous remercions chaleureusement tous les spectateurs qui sont venus et ont  joué un rôle fondamental dans cette victoire. Je ne suis pas sur que nous aurions réussi à livrer la même performance à l'extérieur. Nous remercions aussi tous les bénévoles et les arbitres qui nous permettent d'être dans les meilleures conditions pour jouer nos matchs à domicile. L'aventure continue et on vous donne RDV dans 2 semaines ! 

Pour conclure ce petit résumé je finirais sur cette devise d'un grand club de football espagnol qui correspond bien je trouve à l'image du RAC TT.
RAC TT :  "Més que un club" !!! :)

Signé Mario.


mes_que_un_club.jpg

Mario 2,5v; Jérôme 3,5v;  Jean-Mi 1v;  Loïc 1v. 
_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 2 ( Régionale 1) 
Rueil 2 gagne contre Levallois 5 (1643 1675 1834 1581) par 24-18

Un début difficile mais une fin maîtrisée.
Sur les quatre premiers matchs Jimmy et Mathieu s'impose net alors que Valentin et Antoine s'incline en 4 et 5 sets.
Valentin s'incline une nouvelle fois mais en 5 set et Jimmy perd contre le 15 plus bruyant que brillant en 3 set.
Heureusement Mathieu est l'homme en forme sur cette rencontre et gagne en 3 set son adversaire, Antoine fait de même et gagne le 18 en trois set.
Vient les doubles qui sont les points les plus important de la rencontre, ils sont remportés tous les deux et largement.
La fin de la rencontre est une suite de victoires pour Rueil.

Signé Valentin.

 Valentin 1,5v;  Jimmy 2,5v;  Antoine 2,5v;  Mathieu 3,5v. 
_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 3 ( Régionale 2) 
Rueil 3 perd contre Brevan 1 (2070 2059 1903 1664) par 17-25



Signé Vincent,

Marco 1v;  Vincent A. 1v;  Christophe L. 1v;  Lowan 0v. 
_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 4 ( Pré-Régionale) 
Rueil 4  gagne contre Levallois 10 (1154 1085 904 748) par 27-15


Signé Cédric, capitaine de Rueil 4.

Hadrien 3,5v;  Antoine M. 3,5v; Nathan 3,5v;  Cédric 2,5v. 
_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 5 ( Départementale 1 ) 
Rueil 5 gagne contre Fontenay 2 (1063 930 911 692) par 23-19

Sur le papier, l’équipe de l’ami Claude nous domine, somme des classements à 34 pour 31 chez nous.

Notre plan et nos espérances sont les mêmes à chaque rencontre depuis le début de la phase : que les deux plus jeunes et plus forts Thomas et Loic engrangent le maximum de points et que les deux anciens qui jouent, marquent les quelques points nécessaires au nul ou à la victoire.

Cela a encore fonctionné parfaitement ce vendredi. Thomas et Loic gagnent tous leurs matchs et font 7 points à eux deux, Eddy toujours sur son petit nuage après son titre en double V2 92, gagne deux matchs en perf contre Michel (9) et le jeune 6 presque 7, Christophe n’avait lui pas les jambes et fait 0, le tout encouragé par l’inamovible mémoire du ping Joel.

A noter que nous avons gagné les 2 seules belles.

Thomas a en effet bataillé jusqu’au 5ème set contre le 10, après avoir un peu craqué mentalement, faiblesse qu’il a aussi reproduite contre Michel à la fin du 3ème set perdu. Le support et les mots justes de Loic lui ont été utiles. Thomas est doué et joue intelligemment mais doit encore progresser mentalement, heureusement il ne perd ses capacités que durant un set et se ressaisit rapidement, je lui suggère cependant de suivre l’accompagnement à la préparation mentale proposé par le club.

Eddy a lui aussi gagné un match à la belle, après avoir perdu les deux premiers sets 11-8 11-3, il a lui fait preuve d’un mental à tout épreuve.

Loic a été parfait tactiquement et mentalement, gagnant ses 4 matchs en 4 sets !

Le capitaine était dans un état physique diminué que le mental n’a pas réussi à combler.

Au final, nous gagnons 9 à 5.

Notre maintien, objectif initial, est désormais assuré. A deux journées de la fin, 3 équipes sont dernières ex-aequo à 4 points de nous. Deux d’entre-elles doivent s’affronter, nous ne serons donc pas 8eme et nos 13 points assurés nous permettront d’être devant un suffisamment grand nombre d’ équipes au classement inter-poules pour éviter la descente.

Signé Christophe R., capitaine de Rueil 5

Eddy 2v;  Loïc 3,5v;  Thomas 3,5v;  Christophe 0v
_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 6 ( Départementale 1 ) 
Rueil 6 fait match nul contre Nanterre 3 (998 972 689 541) par 21-21

Signé Greg, capitaine de Rueil 6
Marc 2v;  Stéphane 2v;  Xavier 2v;  Greg 1v

_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 7 ( Départementale 1 ) 
Rueil 7 perd contre Plessis Robinson 4 (778 695 658 571) par 19-23

 

Signé Denis, capitaine de Rueil 7
Antoine 0,5v;  Nael 3,5v;  Chol Yong 0v;  Denis 1v

_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 8 ( Départementale 1 ) 
Rueil 8 gagne contre Issy les Moulineaux 9 (689 630 626 592) par 22-20



Signé Sébastien, capitaine de Rueil 8

William 2v;  Guillaume 3,5v;   Emmanuel 1,5v;   Philippe C. 1v

_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 9 ( Départementale 1 ) 
Rueil 9 gagne contre Clamart 8 (752 737 557 500) par 28-14

Face à une sympathique équipe de Clamart qui ne comptait aucun jeune dans ses rangs (cela devient de plus en plus rare), il est très rapidement apparu que la rencontre serait à sens unique, nos adversaires jouant bien au niveau de leurs points.

Du coup, j'ai mis un petit enjeu sur les joueurs en leur disant que celui qui perdrait un set paierait sa tournée. A ce petit jeu, c'est Clément qui commença par lâcher un set, puis un 2e dans un autre match. 
Oliver, par contre, fit beaucoup plus fort puisqu'il fut entraîné à la belle par le 557 sur son dernier match, et échappa de justesse à la défaite (victoire 11-09 au 5e set).
Et enfin Laurent concéda à son tour un set lors de son dernier match.

Seul Christophe termina la soirée sans avoir laissé un seul set à ses adversaires: bravo à lui !

Signé Philippe R., capitaine de Rueil 9

Christophe C. 3,5v;  Clément 3,5v;   Oliver 3,5v;   Laurent 3,5v

_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 10 ( Départementale 1 ) 
Rueil 10 perd contre Montrouge 3 (904 813 676 658) par 20-22




Signé Philippe E., capitaine de Rueil 10   

Sovan  3v;  Philippe E. 1v;  Jody 1,5v;  Pierre-Milan 0,5v 

____________________________________________________________________________________

> Rueil 11 ( Départementale 1 ) 
Rueil 11 gagne contre Antony 5 (810 779 575 572) par 25-17

Nous avons pris l'avantage dès la 1ère rotation en gagnant tous nos premiers matchs, Jean-François ira jusqu'à la belle pour s'imposer face au 8 de l'équipe adverse.
Lors de la seconde rotation, nous confirmons en gagnant 3 matchs sur 4, Stéphane arrachera un set face au 7, ce qui porte notre avance à 7 -1 avant les doubles.
Jean-François et Stéphane ne peuvent rien contre le 8 et le 7, pendant qu' Alex et Pierre gagnent le 2nd double 3 set à 1. La victoire est assurée et nous abordons nos derniers matchs sans pression.
Jean-François s'impose face à l'un des deux 5, Stéphane perd le 8, Alex gagne face à l'autre 5, et Pierre frôle la contre en remontant face au 7 à la belle (3-8 --> 12-10)
Il faudra confirmer lors des 2 dernières rencontres, nous sommes désormais 1er ex-æquo avec Antony et bois colombes.

Signé Stéphane W., capitaine de Rueil 11   

Jean-François 3v; Stéphane 1v;  Alex 3,5v;   Pierre 3,5v

_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 12 ( Départementale 1 ) 
Rueil 12 gagne contre Bois Colombes 7 (731 691 511 500) par 27-15

Avec une nette différence au nb de points, nous avons abordé cette rencontre assez confiants, et pour tout dire encore un peu amers de la défaite de la semaine précédente. En effet, la motivation n'y était pas tout à fait, car notre défaite contre Neuilly nous a enlevé tout enjeu pour la fin de saison.

Garder l'esprit sportif étant tout de même une de nos valeurs, il ne fallait rien lâcher face à des adversaires qui pouvaient se montrer dangereux pour nos classements.

Malgré que nous ayons individuellement été accrochés par le 731 et le 691, aucun match ne s'est joué en 5 sets, et Jean-Marc marquait le point de la victoire juste avant les doubles. Doubles qui ont encore une fois bien fonctionné pour nous (JMarc &Franc /  Alain & JMichel).

Dans un élan de générosité, et à vrai dire très gêné par le Soft et la pugnacité du 731, JMarc lâchait l'affaire, comme pour se faire pardonner d'avoir inscrit le point de la victoire, et après un match en 3 sets très serrés gagné par Franck ( 13/11/12) nous avons donc terminé à 13 à 1.

Encouragements spéciaux à Alexis, de Bois-Colombes, dont c’était le baptême en compétition.

Signé Jean-Michel, capitaine de Rueil 12.
Franck 3,5v;   Alain 3,5v;   Jean-Marc 2,5v;   Jean-Michel 3,5v

_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 13  (Départementale 2)
Rueil 13 gagne contre Villeneuve la Garenne 1 (694 524 524 500) par 23-19

Nous sommes un peu orphelins sans notre capitaine parti manger des sushis au pays du rugby levant.

Pas de soucis, JM prend les choses en main, il me désigne capitaine volontaire. Premier fou rire de la soirée... Ayant tous une expérience très récente des matchs en équipe, remplir LA feuille est toujours un moment de solitude. La rencontre étant à Rueil, il y a suffisamment de soutiens pour nous aider et répondre à nos questions. Merci les copains. Heureusement, car en face le capitaine est aussi juge arbitre et ne rigole pas avec les règles. ..

Ils ont un 694, 524, 524 et 500.
David et moi commençons le balle contre les 524. Victoires relativement faciles.
SebC et JM rentrent ensuite en piste. SebC gagne avec beaucoup de stress. JM se bat bien contre le 694, mais n'arrive pas à décrocher un possible 5e set.

Deuxième série de simple, on gagne nos 3 matchs. SebC se bat comme un chef contre le 694 mais doit finalement s'incliner en 4 sets aussi. 6-2 avant les doubles.

On tente une stratégie pour gagner les 2 doubles. Ça ne marche pas... second fou rire de la soirée. .. Je suis même tellement dans les nuages, que je dis à JM "bonne chance et de se battre sur tous les points" en le laissant sur une table et en partant sur l'autre table. JM est mon partenaire de double. Troisième gros fou rire...

C'est David et SebC qui rencontrent la paire forte. Ils font un match de folie 11-5 11-8 15-17 9-11 11-13, et s'inclinent avec une certaine frustration qui va peser sur leur simple à venir.

On gagne au final 9-5. A noter un coup d'anthologie que je réalise au dernier match en sauvant un balle impossible qui touche le coin gauche de la table et que je sauve in extrémis pour le déposer sur le coin droit de l'adversaire. Dégoûté. Cela nous vaudra un dernier bon fou rire lors du verre de l'amitié. . .

Une belle victoire !

Signé Sébastien R.

David 2v;  Jean-Marc H. 2,5v;  Sébastien R. 3,5v;  Sébastien C. 1v
_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 1F ( Régionale 1 ) 
Rueil 1F perd contre Marly 1 (N191 731 729 787) par 20-22

Nous savions qu’il fallait que l’on se méfie des « petites jeunes » de Marly, en pleine progression mais on ne s’attendait pas à ce que la meilleure joueuse du club, ancienne joueuse de Pro B, fasse son retour d’après congrès maternité pile pour cette rencontre...
J’avoue que déjà pas hyper sereine, ce fut la mauvaise surprise du début de rencontre.
Bon, ceci étant, 1 joueuse ne fait pas tous les points non plus alors... et puis Steph A est venue nous supporter et avec l’arrivée de Claude et Christine, ça nous assure encouragements et coaching donc c’est parti !

Julie joue une 7, gauchère. Elle fait un peu durer le 2ème set qu’elle emporte 16-14 (Céline sort de ce corps !) mais elle s’impose 3-0.
Stéphanie de son côté a fort à faire face à la plus forte des 7. Une minime, droitière, très prometteuse tant son jeu (à base de démarrages coup droit/frappe) est propre et elle fait preuve de maturité en s’encourageant, ne lâchant rien... Impossible à faire pleurer !!!
Les sets sont hyper serrés : elle perd 14-12 puis gagne 16-14, pour perdre le 3ème 13-11... et le 4ème.

Les 3 jeunes sont toutes programmées de la même façon : c’est long, on démarre en coup droit, ça revient, boum ! Elles ne lâchent rien et elles tiennent très bien la balle, il faut aller chercher chaque point. Et elles sont coachées par un coach pas vraiment agréable... contrairement à nous :-)

Sur la gauchère, je ne parviens pas à imposer mon jeu, je n’essaie que de l'empêcher de jouer le sien et ça ne suffit pas... Je m’incline 3-1.Julie de son côté fait un peu mieux que moi sur la numérotée, en marquant 18 points sur les 3 sets, elle aussi en en perdant un 11-9. Grâce à Stéphanie qui ne fait qu’une bouchée de la 7 qui avait posé problème à Chloé, et à Chloé qui fait un très bon match sur la plus forte des jeunes et arrache la victoire 14-12 au 4ème set, on recolle au score.

4-4 avant les doubles
On hésite, pour finalement mettre Chloé et Julie en double 2, pensant à juste titre qu’ils mettraient la numérotée en 1. 

Avec Steph sur la paire avec la numérotée, on fait un très bon match et le score de 3-0 ne reflète pas la réalité : 12-10/12-10/11-09... Ça s’est joué à pas grand chose (et à une grande expérience en face !). 

De leur côté Julie et Chloé ont en face la meilleure jeune et la gauchère. Encore une fois, les sets sont très disputés avec le premier set perdu 16-18 ! Alors qu’elles menaient ensuite 2-1, elles laissent échapper le 4ème 11-9. Les petites reboostées en profitent et le dernier set est à sens unique. 

4-6, on sait que même si l’on voulait croire aux miracles, la victoire n’est plus vraiment possible, on va essayer d’aller chercher le nul. 

Malheureusement donc le miracle n’a pas lieu, Chloé au 1er set fait aussi un 11-09 sur la numérotée mais cette dernière durcit un peu son jeu et s’impose logiquement 3-0.
De mon côté, stressée et toute confiance m’ayant abandonnée, je joue beaucoup trop timidement et passivement. Des sets accrochés mais je ne parviens pas à conclure. Défaite 3-1 et ce sentiment de culpabilité...
Stéphanie, écœure la jeune 7 gauchère en 3 sets, suffisamment confiante pour tenter des démarrages !
Julie elle fait durer le suspens sur la jeune forte. Les sets s’alternent, et c’est la belle... que Julie remporte non sans mal mais sans craquer 13-11 !  

Score final 8-6. Mea culpa les filles, vous avez assuré et vraiment je suis passée à côté.

Un grand merci à Claude et Christine qui sont restés avec nous jusqu’au bout, et sans le coaching l’écart de score aurait sans doute été plus important. Merci aussi â Steph A. et aux parents de Julie qui sont passés pour les encouragements. 
Heureusement, Marly ayant déjà une défaite et un nul, cela ne change rien pour nous à ce stade. RDV dans 15 jours à Châtillon

Signé Véronique, capitaine de Rueil 1F

Julie 2v;  Chloé 2v;  Stéphanie 2v;  Véronique 0v

_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 2F ( Régionale 1 ) 
Rueil 2F gagne contre Ent. Aregnteuil-Beszons 1 (543 700 917 860) par 23-19

Avec l'apport de notre joker préféré, Isabelle, on se retrouve avec une compo très légèrement supérieure à nos adversaires, même pas 100 pts et avec l'ordre des joueuses, nos fortes sont contre leurs faibles et vice versa. Pas idéal, c'est le genre de situation qui donne généralement un match nul. Oui, mais...

Je commence poussivement contre leur 543, ne gagnant que 3-1. Aurais-je comme Samson perdu ma force en faisant couper mes cheveux le matin même? Isabelle se défait sans problème de son côté de leur 700. Logique.

Entrent alors en scène Mighty Céline avec sa raquette magique qui marche beaucoup mieux que l'ancienne aux plaques lisses et Super Margot avec sa raquette tonnerre de Zeus. Comme contre la 863 de Fontenay Monthyon précédemment mais avec le succès final cette fois, Céline retourne le mental de la 917, joueuse vocale, voire aboyante, pour elle-même et les autres. Elle prend l'initiative et la fait déjouer, lui infligeant un cinglant 3-0 sans appel. Yoohoo!!! Pendant ce temps, Margot fait face au marteau de Thor. La 860 a un schéma de jeu principal, service en pivot diagonale revers pour démarrage en pivot top frappé (très frappé) dans le revers. Sauf que dès qu'elle doit s'ajuster un peu dans le déplacement, ça passe moins bien et Margot va réussir à la perturber suffisamment pour la pousser à l'erreur. Zeus terrasse Thor! Victoire 3-1 pour Margot. Yes, baby!!! 4-0 pour nous, c'est bon ça!!

Isabelle enchaine contre la 543 toujours aussi facile. Je me retrouve face à la 700 que j'avais battue la fois précédente mais dont le jeu atypique peut perturber. En gros, elle joue à l'envers, décalée en "pivot" dans le coup droit pour favoriser son attaque revers et utiliser son picot coup droit en cas de besoin. Cette fois c'est serré et le juge-arbitre qui, tout au long de la rencontre, lancera les matches dès qu'une table est libre, laissera le match se dérouler jusqu'au bout pour permettre à Argenteuil de soutenir sa joueuse. Je perds finalement 10-12 13-11 10-12 11-7 10-12. Vraiment serré.

Heureusement Mighty Céline est gonflée à bloc, soutenue par des membres de sa famille présents ce jour, et continue son travail de sape mentale cette fois contre la 860. Elle perd le 1er, gagne le 2e puis le 3e, aux forceps, perd le 4e qu'elle menait après un temps mort salutaire de son adversaire mais revient dans le 5e pour l'emporter 11-08!! Céline, maillon fort du jour, prend la voie rapide vers l'ascension.

Margot, de son côté, débute très bien contre la 917 emportant sur le fil les deux premiers sets, elle perd le 3e d'un rien, mène au 4e avant de voir l'autre revenir au score. Et là erreur de ma part, j'aurais dû prendre le temps mort pour couper la reprise de confiance de l'adversaire qui finit par remporter le 4e set. Au 5e, le trou est fait rapidement et Margot ne pourra le combler.

6-2 avant les doubles. Isabelle et moi nous retrouvons face à 917+860, Céline et Margot contre 700+543. Cette fois, fortes contre fortes et faibles contre faibles mais nos "faibles" sont fortes aujourd'hui et l'emportent facilement en 3 sets. De l'autre côté, le match tourne 2 fois, au 3e set qui nous échappe sur notre "bon" côté et au 4e où sur un service "litigieux" d'Isabelle, le juge-arbitre après nous avoir écouté discuter du problème un certain temps et alors qu'il était juste à côté en train de regarder le match, prend finalement la parole pour donner le point aux adversaires. (Faut-il préciser que la 917 est aussi juge-arbitre et qu'ils se tutoyaient...). Bref, malgré tout, on se bat et on arrive à prendre le 4e set avant de l'emporter à la belle. Beau match, belle bagarre et une victoire acquise avant la dernière rotation.

Céline termine la rencontre par un carton plein avec une victoire en 3 sets contre la 543 pendant que je fais un non match contre la 917 qui m'insupporte. Isabelle cale un peu contre la 860, en manque de jus sur cette fin de rencontre elle perd 3-1. Margot se retrouve face à la 700, un peu esseulée, Céline étant partie plus tôt comme prévu pour fêter les 30 ans de son frère. Elle perd le 1er set aux avantages et n'arrive pas derrière à trouver la bonne tactique. La rencontre étant déjà pliée avant cette dernière rotation, le manque d'enjeu s'est fait un peu sentir sur ses derniers matchs, je n'ai d'ailleurs pas montré le bon exemple. Mea culpa.

Au final, une victoire qui fait du bien pour sécuriser notre place dans la poule.

Signé Corinne, capitaine de Rueil 2F

Margot 1,5v;  Céline M. 3,5v;  Isabelle 2,5v;  Corinne 1,5v

_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 3F ( Pré-Régionale ) 
Rueil 3F fait match nul face à Courbevoie 3 (500 513 1238 667) par 21-21

Comme la semaine dernière, je nous voyais mal parties pour espérer faire match nul car Courbevoie est depuis toujours un gros client. Heureusement pour nous, l’équipe adverse a été renouvelée avec de jeunes joueuses et j’avais oublié que j’ai de très bonnes coéquipières. 

À la première rotation, nos 2 plus jeunes montrent l’exemple aux 2 plus âgées. Adèle s’impose en 3 sets face à la 500 même s’il lui faudra 13 points pour gagner le dernier pendant qu’Aurélie se fait peur face à la 513 en perdant le 1er set. La tension évacuée et la confiance revenue, elle ne laisse aucune chance à son adversaire et finit le 4ème set 11-02. Céline affronte la 667 qui laisse échapper le 1er set mais se reprend aux 3 suivants. Pour ma part, je subis le jeu de la 1239 (ancienne 16 classée dans les 60 meilleures joueuses nationales il y a 20 ans) à qui je ne fais même pas peur. Mais mais mais, je sors quelques coups droits sur ses services grâce aux bons conseils d’Aurélie.

À la 2ème rotation, de nouveau nos 2 plus jeunes joueuses font carton plein en gagnant en 3 sets la 500 et la 513. Pendant que je m’écrase comme une crêpe face à la 667 qui ne bouge pas une oreille face à mes poussettes, Céline nous surprend en frôlant la mega perf. Elle a dû pousser la 1239 à aller jusqu’au 5ème set pour finalement l’emporter. Voilà 2 fois que Céline ressent des problèmes de digestion suite à des matches perdus en 5 sets. Quelqu’un aurait-il un bon gastro-entérologue à lui conseiller ?

Arrivent les doubles. Pour ne pas perdre la face, nous devons en gagner au moins un des deux. Aurélie et Céline, qui jouaient pour la première fois ensemble, font le job en gagnant en 3 sets face à la paire la plus faible. Adèle et moi-même héritons de la paire forte sans créer d’exploit. C’est au 3ème set que je fais prendre conscience à Adèle que la 1239 est gauchère. Elle ne comprenait pas pourquoi ses coups dans ce qu’elle pensait être le revers de l’adversaire ne passaient pas. Et malgré un 3ème set très mal débuté, nous faisons une remontada à 11-7

Avant la dernière rotation, les 2 équipes sont toujours à égalité.  Pour gagner, il nous faut remporter 3 matches sachant que la 1239 ne fera pas de quartier à Adèle et que Aurélie se sait inférieure de 39 points face à la 667. 

Comme prévu, Adèle s’incline face à l’expérience de son aînée mais sans démériter.
Face à la 500, je ne trouve pas la solution pour retourner ses services latéraux qui me gênent et je passe à côté de la victoire au 3ème set qui m’aurait peut-être permis de la faire douter dans le set suivant. 

Plus le choix pour nos 2 dernières coéquipières qui doivent gagner pour nous permettre de faire égalité. 

Facilement, Céline s’impose face au bout de chou de 513 qui dépasse à peine la table en position d’attente pendant qu’Aurélie a maille à partir face à la 667. Le 5ème set est inévitable mais qui aura les nerfs suffisamment aguerris pour l’emporter car le score est serré ? À 5-4 pour l’adversaire, Aurélie se retrouve du « bon côté ». La tension des 2 équipes est palpable sur le banc de touche. Aurélie continue à enfermer son adversaire dans son revers mais cette dernière tient bon. À 9-7 pour l’adversaire, je demande le temps mort pour Aurélie qui doit servir. Aucun échange de paroles, Aurélie sait ce qu’elle doit faire. Ce temps mort salutaire permet à Aurélie de recoller au score grâce à sa persévérance en poussettes dans le revers de son adversaire : 9-9. À 10-09 pour la 667, notre équipe est en apnée. À 10-10, nous respirons un peu. À 11-10 pour Aurélie dont les jambes flageolent, nous bloquons de nouveau notre respiration. Le cœur bat la chamade. Aurélie prend son temps et c’est reparti pour une série de poussettes dans le revers de l’adversaire jusqu’à la poussette trop longue de cette dernière qui met fin au suspens et nous permet de reprendre des couleurs. Nous étions proches de l’apoplexie. Merci Aurélie pour ce très beau dernier match. 

En tant que capitaine, je suis très fière de cette belle équipe qui ne lâche rien et qui fait preuve de combativité jusqu’au bout. Aurélie, en faisant carton plein, peut nous donner des leçons de persévérance et de maitrise de soi sans problème. Adèle, dont le jeu a énormément progressé, garde toujours le sourire et c’était un plaisir de la retrouver en équipe. Céline, « malgré des problèmes de digestion », doit savoir être patiente. Accrocher une 12 n’est pas donné à tout le monde. Ça va forcément le faire bientôt, parole d’experte (comment j’me la pète ;-) )

Signé Anne-Gatienne, capitaine et conteuse en chef de Rueil 3F

Aurélie 3,5v;  Adèle 2v; Céline D. 1,5v; Anne-Gatienne 0v
_______________________________________________________________________________________________________

> Rueil 4F ( Pré-Régionale ) 
Rueil 4F perd contre Courbevoie 4 (652 587 547 500) par 16-26

Nous savons qu' en nous déplaçant à courbevoie nous allons jouer de jeunes joueuses prometteuses... et effectivement l'équipe adverse est composée de Manon qui dépasse à peine de la table, Ana et Coraline des cadettes...et Catherine une joueuse expérimentée qui joue beaucoup plus que son classement et qui est là pour faire monter l'équipe en régional. 

Sur la première rotation Jennifer livre un beau match en 5 sets contre Manon, mais la petite montée sur ressorts finira par l'emporter.
Sandrine affronte Catherine qui ne lui laissera aucune chance.
Hélène perd contre ana et je gagne mon match contre Coraline....bien aidée par le fait qu'elle frappe comme une brute et commet beaucoup de fautes.
Sur la deuxième rotation Hélène perd contre Manon,  et alors que j'arbitre le match je me rends compte qu'elle n'utilise pas du tout son coup droit ! On a fini par se dire qu'il était resté chez elle et qu'il faudrait penser à l'apporter la prochaine fois. Bilan gros fou rire !!
Jennifer de son côté perd contre ana. Sandrine  livre un beau match contre Coraline qui a reçu comme consigne du coach de courbevoie de ne plus frapper dans la balle.Du coup elle joue mieux et commet moins de fautes.
De mon côté j'affronte Catherine (qui aura été impitoyable ac nous), un match rapide perdu en 3 sets.

Nous perdons les 2 doubles en 3 sets.

Puis nous attaquons la dernière rotation.
Hélène perd contre Coraline mais lui prend un set.
J'attaque mon match contre ana, totalement détendue, persuadée de me faire ratatiner. Et surprise je finis pas l'emporter en 5 sets ! Merci a Hélène et Jennifer pour leurs encouragements et Sandrine pour son coaching plein d'humour qui m'a permis de rester bien détendue !
Puis c'est au tour de Sandrine et de Jennifer respectivement contre Manon et Catherine. Elles s'inclinent toutes les 2 en 3 sets, mais en ayant livré de beaux matchs sans jamais rien lâcher.

Bravo les filles pour votre ténacité et votre bonne humeur ! On passe vraiment un bon moment !

Signé Maud, capitaine de Rueil 4F

Jennifer 0v;  Maud 2v; Sandrine 0v; Hélène 0v

Le club
Equipes.jpg
resultats.jpg
commentaires.jpg
classement.jpg
album_photo.jpg
inscription_jaune.jpg
roster_salle.jpg
Bienvenue
Nom d’utilisateur:

Mot de passe:


Retenir l’identification

[ ]